Construire ou acheter une maison : le comparatif complet

La décision de devenir propriétaire est à la fois enthousiasmante et angoissante. Une myriade de questions surgissent : maison ancienne ou construction neuve ? Achat sur plan ou terrain à bâtir ? Quel budget prévoir ? Rénover ou tout refaire à neuf ? Autant de dilemmes auxquels chaque primo-accédant doit faire face.

Pourtant, au milieu de ce tourbillon décisionnel, une question centrale émerge : vaut-il mieux acheter ou construire une maison ? L’Agencerie vous propose d’examiner ensemble les tenants et aboutissants de chaque option.

Achat d’une maison : charme intemporel de la pierre

L’achat dans l’ancien, c’est d’abord bien souvent un coup de cœur. La magie opère à la seconde où vous franchissez le seuil de cette bâtisse témoin des âges. Ses pièces à la belle hauteur sous plafond respirent l’authenticité. Ses parquets grincent un peu ? Qu’importe, ils racontent mille vies ! Et la cheminée du salon réchauffe les cœurs et les conversations d’hiver.

Bien plus qu’un simple logement, une maison ancienne est une invitation au voyage. Sa façade belle époque, ses moulures d’antan : tout concourt à faire remonter le temps. Quand la modernité semble parfois aseptisée, l’ancien jouit d’un supplément d’âme. Un plus indéfinissable qui séduit nombre d’acquéreurs en quête de caractère.

Cerise sur le gâteau : ces biens bénéficient souvent d’un emplacement de choix au cœur des villes ou de villages historiques, là où il n’y a plus de foncier disponible pour du neuf. Proche des commodités, parfois niché dans un écrin de verdure, que de bonus !

Acheter dans l’ancien offre donc le meilleur des deux mondes : tout le charme de l’authentique assorti d’une localisation idéale. L’occasion rêvée de s’ancrer dans l’histoire d’un lieu, pour un prix généralement plus abordable que le neuf.

Autre atout séduisant : la possibilité d’emménager rapidement, parfois dans la foulée de la signature ! De quoi gagner un temps précieux, sans devoir attendre la fin d’un long chantier.

Attention aux frais cachés !

Gare cependant à ne pas idéaliser à outrance ces bâtisses historiques ! Derrière les dorures du prestige, certaines failles sont parfois grossièrement maquillées

L’isolation phonique et thermique est souvent défaillante dans le bâti ancien. De quoi faire exploser les factures de chauffage et compliquer le quotidien. D’où l’importance de bien vérifier la performance énergétique avant toute signature !

Autre point de vigilance : l’état parfois vétuste de certains éléments. S’il est aisé de rafraîchir la déco intérieure, d’autres postes de travaux s’avèrent bien plus lourds. Une installation électrique à revoir, des huisseries à changer… Sans parler de la plomberie ou du système de chauffage à moderniser.

Bref, des dépenses conséquentes qu’il convient d’anticiper scrupuleusement dans son budget, sous peine de déchanter. Idem pour des désordres structurels cachés, qui nécessitent l’expertise de professionnels.

En somme, le principal danger de l’ancien réside dans les travaux imprévus, toujours coûteux. Pour éviter les mauvaises surprises, une évaluation technique approfondie du bien s’impose avant tout engagement. Couplée à des devis détaillés auprès d’artisans, elle permettra d’estimer les travaux à envisager et leurs coûts. De quoi éclairer votre choix !

Construire : l’aventure sur-mesure

Face à l’incertitude de l’ancien, l’option construction neuve séduit par sa dimension maîtrisée, à l’image d’une page blanche à remplir. Un terrain à bâtir, un projet à concevoir, des matériaux et prestations à sélectionner : tout est à imaginer, à composer. Une formidable aventure pour créer un cocon personnalisé.

Si les fondations de la maison s’ancrent dans le sol, ses murs et ses pièces prennent vie de votre propre main. Le plan peut épouser vos besoins, intégrant dressing, bureau, chambre d’amis… selon vos priorités. Côté style, libre cours à vos envies : moderne, traditionnel ou atypique, toutes les folies sont permises !

Cerise sur le gâteau : en partant d’une base neuve, c’est aussi l’occasion de miser sur un habitat sain, performant et connecté. Respectueuse des nouvelles normes de construction, votre maison sera parée des meilleures isolations, garantissant confort et économies durables.

En optant pour une construction sur-mesure, vous devenez ainsi l’architecte de votre propre cocon. Pour le plaisir de concevoir votre décor, mais aussi de maîtriser sa qualité technique.

Le nerf de la guerre : les coûts

Ce voyage vers la maison idéale a pourtant un prix. Car construire s’accompagne d’investissements conséquents supérieurs à un achat dans l’ancien équivalent. Et gare à la mauvaise gestion qui peut vite faire déraper les coûts !

Entre les aléas climatiques qui bloquent le planning et les retards de livraison des matériaux, les impondérables guettent. La complexité du projet demande aussi de coordonner efficacement tous les intervenants : architectes, bureaux d’étude, entrepreneurs… Pas une mince affaire !

Il faut également composer avec les délais inhérents au processus : acquisition du terrain, permis de construire, appels d’offres, travaux… Comptez 1 à 2 ans avant de fouler le carrelage flambant neuf de votre maison !

Pour ne rien arranger, l’inflation des matières premières complique sérieusement l’équation, faisant flamber les prix et compliquant sérieusement l’équation financière pour de nombreux ménages.

Comparaison des avantages et inconvénients

Achat d’une maison Construction d’une maison
  • Possibilité de choisir une localisation avantageuse.
  • Charme et caractéristiques de l’ancien.
  • Emménagement plus rapide.
  • Personnalisation possible à travers des rénovations.
  • Investissement potentiellement rentable après rénovations.
  • Conception sur mesure pour répondre aux besoins personnels.
  • Respect des normes énergétiques les plus récentes.
  • Personnalisation totale du design et des caractéristiques.
  • Choix variés en termes de matériaux et de technologies.
  • Risque de travaux cachés ou de mauvaise performance énergétique.
  • Coûts des rénovations parfois élevés.
  • Limitation due à la structure existante pour les modifications.
  • Coûts initiaux et variables pouvant être plus élevés.
  • Délais de construction à planifier.
  • Nécessité de trouver des artisans compétents et disponibles.
  • Potentielle complexité dans la gestion de projet.

 

Construire ou acheter : comment trancher ?

Nul gagnant unanime entre construit et ancien : chaque option renferme ses propres contraintes mais aussi de formidables promesses ! Au terme de ce tour d’horizon, comment départager ces deux alternatives ?

Tout dépend en réalité de votre profil, de vos attentes… et de votre portefeuille. Les budgets serrés trouveront plus facilement leur bonheur dans l’ancien, à condition d’accepter quelques travaux de rénovation, et une isolation perfectible.

Les amoureux du sur-mesure et des prestations high-tech opteront plutôt pour le construit. Certes onéreux et chronophage à ériger, ce choix offre la garantie d’un nid douillet ultra-personnalisé. En phase avec vos goûts… et avec les défis écologiques de demain ? À ce niveau, notez que l’ancien peut s’avérer aussi une très bonne option, notamment avec les aides disponibles pour la rénovation énergétique !

Enfin, excellente à dénicher dans l’ancien, à choisir pour le neuf, la localisation du logement doit elle aussi primer. Car une adresse au top peut faire oublier bien des défauts ! Si vous souhaitez acheter une maison dans le sud-ouest, n’hésitez pas à consulter les annonces de nos agences immobilières.

En définitive, acheteurs comme constructeurs cherchent avant tout la même chose : un chez-soi à leur image, dont l’emplacement idéal les comblera. Que vous craquiez pour le charme de l’ancien ou la modernité du neuf, l’essentiel est de trouver votre perle rare. Celle où vous vous projetez pour longtemps. Le reste n’est qu’affaire de compromis, de budget… et surtout de coup de cœur !

– L’Agencerie

L'agencerie

CONTACT

Adresse : 235 avenue de l’Adour 64600 ANGLET
Téléphone : 05 59 48 00 50
Email : anglet@lagencerie.fr

  avis
M