Qui doit payer les frais d’agence au sein d’une location ?

Chaque agence immobilière est libre de fixer les tarifs de ses services. Le prix peut varier selon le bien, le type de location et la localité. Parfois, il décourage les locataires ou les propriétaires. Ce qui empêche ces derniers de faire appel à un professionnel de l’immobilier.

Cependant, si certains frais, comme celui de la diffusion de l’annonce, incombent au bailleur, les autres peuvent être partagés entre les deux parties.

Dans la majorité des cas, la part du locataire est inférieure ou égale à celle du propriétaire. Les deux parties ont le droit de connaître leurs obligations, selon la législation. Découvrez alors ce qui compose les frais d’agence, et comment les diviser.

Les éléments inclus dans les frais d’agence

Dans le cadre d’une location, les honoraires des agences couvrent tous les services offerts pour conclure le bail :

  • La rédaction et la diffusion de l’annonce ;
  • Les visites des lieux, qui comprennent les frais de déplacement de l’agent immobilier ;
  • La rédaction du contrat de location ;
  • Les frais relatifs au dossier du locataire ;
  • La réalisation de l’état des lieux, avant que le locataire entre dans la propriété.

Les professionnels de l’immobilier ont l’obligation de faire connaître ces frais avec toutes les taxes, en mentionnant qui doit s’en charger. En outre, ils doivent respecter le plafonnement stipulé par la loi, concernant la part qui revient au locataire.

Les agences qui possèdent des bureaux dans plusieurs régions doivent publier les honoraires selon chaque localité. C’est le cas de L’Agencerie, qui affiche des barèmes d’honoraires différents pour ses quatre bureaux.

La part obligatoire du propriétaire

Les coûts de diffusion des annonces sont imputés au propriétaire, selon les canaux que l’agence utilise. C’est surtout valable lorsque celle-ci a recours aux journaux spécialisés, en dehors de son propre site web.

Concernant les autres services, le propriétaire doit toujours payer un montant supérieur à celui du locataire.

Le partage des frais d’agence

Les frais relatifs aux visites, au dossier de location et à la rédaction du contrat de bail, peuvent être facturés aux deux parties. Il se peut que ces dernières s’acquittent du même montant, selon ce qui est convenu entre eux. Cependant, le locataire ne peut payer plus que le propriétaire.

Un plafonnement est fixé pour le montant demandé au locataire, selon la zone où se trouve l’habitation. Il s’agit d’un prix au m2, suivant la surface habitable :

  • Dans une zone très tendue, le montant maximum représente 12 euros TTC par m2. Il s’agit des villes et communes incluses dans la zone A bis ;
  • Dans une zone tendue, le prix est de 10 euros TTC par m2 au maximum. Ce sont les localités concernées par la taxe annuelle des logements vacants;
  • Dans les autres zones, le locataire paie au maximum 8 euros TTC par m2.

Concernant l’état des lieux, le locataire et le bailleur se partagent les frais. Les deux peuvent payer une part égale. S’ils ne s’accordent pas, le propriétaire paie plus. Le montant maximum à réclamer au locataire est de 3 euros TTC pour chaque m2 habitable.

Comment calculer la part qui revient au locataire ?

Le calcul n’est pas compliqué, si les frais sont partagés en parts égales entre le locataire et le propriétaire. Dans le cas contraire, l’agence doit faire les comptes, suivant la surface habitable.

Par ailleurs, vous pouvez utiliser un simulateur, pour savoir quel montant le locataire doit préparer. Il suffit de fournir la surface habitable, la localité et le montant total des frais d’agence.

Le résultat de la simulation montre à quelle zone appartient la ville, et quel est le montant maximum à facturer au locataire. Quel que soit le prix total de la prestation du professionnel de l’immobilier, le propriétaire doit s’acquitter du montant restant.

Comment décortiquer les frais affichés par une agence ?

En général, les agences sont transparentes dans l’affichage des frais. Elles fournissent les détails, ainsi que le pourcentage des honoraires, par rapport au loyer. Les professionnels, telle L’Agencerie, précisent sur leur site que la facturation des honoraires respecte le plafonnement du montant du locataire.

Alors, avant de visiter le logement, le locataire a déjà une idée du montant des services. Quant au propriétaire, il paie la moitié des frais ou le surplus du montant maximum du locataire.

En outre, les annonces de location mentionnent la surface habitable. Ce qui vous permet de calculer la part qui revient à chaque partie. Évidemment, il faudra considérer la zone où se trouve l’habitation.

L’Agencerie –

L'agencerie

CONTACT

Adresse : 235 avenue de l’Adour 64600 ANGLET
Téléphone : 05 59 48 00 50
Email : anglet@lagencerie.fr

  avis
M